Kawai-School

Kawaï-School est une grande école du japon qui accueille chaque année des millions de personnes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Recueil de Kenette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ken Takiwaki
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2693
Age : 24
Localisation : ~**~Dans tes rêves les plus fous~**~
Emploi : ~**~Végétable Professionel~**~
Date d'inscription : 24/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): ¤Qu'est-ce t'en penses??¤
aime(filles,mecs,les deux): ¤Héhé!! Secret!¤

MessageSujet: Recueil de Kenette   Mer 26 Sep - 1:24

Ici je vais poster des débuts d'histoire sans fin, des textes, longs ou courts, que j'écris. En gros, c'est tous mes textes sans avenir x]

La Boîte à Secret

Une magnifique auto noire, impeccablement lavée et cirée, se stationna devant un immeuble d’appartement à la solidification douteuse. La portière de la voiture s’ouvrit, laissant sortir un homme implacable, comme sa voiture. Vêtu d’un complet veston cravate fraîchement repassé et lavé, ses cheveux châtains soigneusement peignés, Édouard St-Pier était parfait comme à son habitude. Vice-président d’une grosse boîte de publicité, marié et père de deux charmantes petites filles, la vie d’Édouard était le plus enviable possible. Les gens qui ne le côtoyaient qu’au travail, aurait été surpris de le voir arrivé dans un des quartiers les plus sals de Montréal. Mais les gens qui le connaissaient savaient ce qui venait faire. Le jeune homme de 29 ans retira ses lunettes de soleil noire et les accrocha sur le col de sa chemise blanche et entra dans l’immeuble. Il monta jusqu’au deuxième et cogna à la porte numéro 3.
-Entre Eddie! Lança la voix derrière la porte.
Le concerné poussa la porte, qui ne tenait plus qu’à moitié, et soupira en entrant dans l’appartement de son frère cadet Zachary. Celui-ci était couché sur son divan devant une émission qu’Édouard ne pourrait reconnaître vu la mauvaise vision sur l’écran, encore en boxer à carreaux bleu et noir et en large t-shirt blanc, un Pepsi en main.
-Bonjour Zach, soupira Édouard, découragé de son frère.
Zach remarqua le soupire de son frère aîné et se redressa.
-Eh! C’est quoi ce soupire? S’exclama-t-il.
Édouard jeta un regard à son frère et dit :
-C’est le même que je fais à chaque fois que je rentre ici, tu devrais savoir c’est quoi!
Zach fit une moue et marmonna quelque chose qui ressemblais drôlement à :
-Tu penses vraiment que je me souviens de tout!
Édouard soupira à nouveau. Son frère l’exaspérait de tout au point. Zachary ne remarqua pas le soupire de ce dernier et se leva.
-Tu veux quelque chose? Je crois que j’ai un restant de pizza!
Il s’approcha de ce qui était au par-avant une table et qui était devenue tout simplement une poubelle. Il sortit de sous un pile de linge une boîte à pizza humide et l’ouvrit. Une horrible odeur s’en dégagea et Zach la referma immédiatement.
-Ah, c’est pu bon, marmonna-t-il. Dommage, faudra que j’en recommande une autre!
Édouard avait reculé d’un bond lorsque Zachary avait ouvert la boîte et avait immédiatement porte la main à son nez.
-Jette-moi ça, au nom de la Sainte Vierge!
Zach grimaça en laissant tomber la boîte dans un sac de poubelle noire sur le bord de l’inondement.
-Voilà!
Puis il réfléchit un moment et lança :
-Je crois qu’il me reste un peu de chinois d’il y a deux jours…
-NON! S’écria immédiatement Édouard. C’est beau, je n’ai pas faim!
Même si j’avais faim je ne pourrais plus rien avaler, voulut-il dire mais il s’en abstient.
-Donne-moi simplement un verre d’eau, ajouta-t-il.
Zachary, qui regardait son sac à poubelle sur le bord de l’effondrement, leva les yeux vers son frère aîné.
-On m’a coupé l’eau, avoua-t-il en haussant les épaules. Je n’ai que de la bière et du Pepsi.
-Alors ça sera juste un Pepsi, je vais travailler moi! Soupira Édouard.
Zachary haussa les épaules et ouvrit son frigo. Édouard put remarquer qu’il ne contenait que des cannettes de Pepsi et de la bière.
-Eh Ed! dit Zach en se tournant vers son frère pour lui tendre la cannette. Tu me passes un peu d’argent? Simplement pour que je paye mon loyer ce mois-ci.
Édouard jeta un regard réprobateur à son petit frère et dit, en sortant son carnet de chèques:
-Pourquoi tu ne te trouves pas un travail? Ça serait plus simple que de m’en emprunter et plus sage que de coucher avec des inconnues tous les soirs!
-Bah, ça serait barbant! Se justifia le cadet des deux en prenant le chèque que lui tendait Édouard. Et je ne suis pas comme toi, Ed! Je ne veux pas vivre ma vie avec la même femme jusqu’à ma mort! Je veux dire, ça fait combien de temps que vous n’avez pas…
Édouard le coupa avec un soupire.
-Ce que je veux dire, continua Zach, c’est que j’aime ma vie telle qu’elle est. Un peu dure mais ça me va!
Il lança une petite balle dans un mini panier de basket, la rattrapa au rebond et se tourna vers son frère.
-Pourquoi tu ne veux pas vivre normalement? Demanda Édouard en attrapant la balle que lui lançait Zach.
-Je te l’ai dis pourquoi, soupira ce dernier. Arrête de me soûler avec ça!
-C’est vrai que tu n’as pas besoin de moi pour te soûler, se moqua Édouard en lançant la balle dans le panier.
Zachary lui lança un regard noir et Édouard se leva.
-Franchement Zach, tu vis ta vie comme si tout allait bien! Tu couches avec des filles belles et un peu pompettes et…
Il se tut en réalisant sur quoi il avait mit la main. Il tira de sous la pile de magazines de son frère ce qui ressemblait à une petite culotte pour femme mais de taille surdimensionnée.
-C’est quoi ça? S’exclama-t-il, dégouté.
Zachary eut un petit rire et répondit d’une voix maternelle :
-Ça, c’est des sous-vêtements pour les femmes. Tu devrais le savoir tu as une femme et deux filles!
-Je sais ce que sais, Zach! Niaise-moi pas! Répliqua Édouard. Mais ça, même un sumo pourrait y rentrer!
-J’avoue qu’elle n’était pas toute mince, accorda Zach.
-Tu es sûr que c’était une femme? Demanda Édouard en jetant un regard interrogateur à son frère.
-Oh ne te moque pas! Marmonna Zach. Et toi? Pourquoi tu tiens encore ça dans tes doigts? Ajouta-t-il sur un ton moqueur.
Édouard eut un geste féminin en le lançant plus loin et Zach éclata de rire.
-Pas un mot à personne! Grogna-t-il vis-à-vis son frère qui riait.
-Pourquoi? Ça ferait une bonne anecdote à raconter dimanche! Ria Zach en haussa les épaules.
-Tu dis ça et je raconte la fois où tu as embrassé ce gars dans un bar, menaça le plus vieux.
-Hein? Quand ça?
Il réfléchit un moment et dit :
-Ah non, c’était toi!
Il eut un sourire sadique qui fit grogner Édouard.
-La ferme, marmonna-t-il.
Zach se retint de rire et Édouard s’éloigna vers la porte.
-Bon, moi je file au bureau! On se voit dimanche au souper?
-Oui patron! Fais gaffe à ne pas embrasser d’homme sur la route, se moqua-t-il.
Édouard lui lança un regard glacial et dit :
-Habille-toi proprement, maman et papa vont être là! Et change de caleçon, tu as les même qu’il y a trois jours!
Puis il ouvrit la porte, manquant de l’arracher, se retourna pour faire un dernier signe en guise de salut à son frère et sortit, en refermant tranquillement la porte derrière lui. Zach eut un soupire avec un petit rire et sauta sur son divan pour continuer d’écouter la télé.

Édouard sortit dans la rue et remit ses lunettes de soleil. Il leva les yeux vers la fenêtre de l’appartement de son frère et rentra dans sa voiture. Il la démarra et partit en direction du centre-ville. Sur la route, son téléphone cellulaire retentit et il décrocha d’une main habile.
-Allo, marmonna-t-il. Oui, oui, calme-toi! J’arrive!
Il tourna dans la direction opposé à son travail et s’enfonçant dans les rues surpeuplés de Montréal.

De son bord, Zachary était resté devant la télé et ne s’était levé que quand le livreur de pizza arriva. Même si il ne faisait pas grand-chose de ses journées, il était aussi beau que son frère et même plus grand et plus mince. Il faut dire qu’IL n’avait pas une femme qui lui faisait de bons petits plats à tous les repas! Zachary soupira et changea de canal…

_________________
    B E C A U S E I L I V E... and not you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Ven 28 Sep - 3:35

CBR!!!!!!

C'est vraiment bien!! Ben ben drôle!!! x] Surtout le bout avec la culotte géante!!! x]
Revenir en haut Aller en bas
Ken Takiwaki
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2693
Age : 24
Localisation : ~**~Dans tes rêves les plus fous~**~
Emploi : ~**~Végétable Professionel~**~
Date d'inscription : 24/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): ¤Qu'est-ce t'en penses??¤
aime(filles,mecs,les deux): ¤Héhé!! Secret!¤

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Ven 28 Sep - 3:53

Ok... Merci!! x]

_________________
    B E C A U S E I L I V E... and not you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okakura Mizutaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 201
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Ché t'un secret
aime(filles,mecs,les deux): Hé! Hé!

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 0:42

La prochaine histoire est écrite par Kenouche et moi^^ C'est pour un travail en science et il fallait une mise en situation. Kenouche et moi on était en équipe et voici le résulat^^

Quand tout à commencer…
Dans une ville sombre, sombre, sombre, dont nous garderons l’anonymat, sur une rue sombre, sombre, sombre, dont le nom nous échappe, dans une maison sombre, sombre, sombre, dont l’adresse était le 1323666, vivait trois squelettes : Grand Squelette, Petit Squelette et Lama Squelette, ainsi que deux siamoises, filles de Satan. Une nuit sombre, sombre, sombre, alors que le loup hurlait, que la taupe creusait et que les deux siamoises pensaient à un clown dans leurs têtes, Petit Squelette s’écria joyeusement de sa petite voix suraigüe et irritante :
« Parton à l’aventure, mes chers amis de mon cœur! »
Cette proposition remplie immédiatement de joie les compagnons farfelus de Petit Squelette. Évidement, ils acceptèrent sans hésiter. Lama Squelette était si content et si excité à cette idée qu’il cracha dans la face de tous ses amis adorés. Ceux-ci, par la suite, dansèrent autour d’un feu de joie, sous la pleine lune en compagnie de lutins, farfadets et d’autres créatures fantastique du monde merveilleux et ce, toute la nuit.
Le lendemain matin, après cette nuit de folie, nos amusants héros se réveillèrent avec une gueule de bois d’enfer. Mais maux de tête et vomissement continus ne pouvaient arrêter les joyeux lurons qui firent leur valise en quatrième vitesse et partirent pour l’aéroport. Rendu en ce lieu béni, les Squelettes et les Siamoises devaient se vouer à une dure épreuve : Choisir une destination pour leur palpitante expédition. Ils n’arrivaient vraiment pas à se décider : Les Siamoises voulaient d’un voyage au sud pour y voir de beau gars en maillot, mais les Squelettes voulaient d’un endroit sombre, sombre, sombre, qui pourrait leur rappeler leur habitation habituelle, évitant le dépaysement. Après disputes, cris et pleurs, ils portèrent enfin leur choix sur Chicoutimi. Grand Squelette acheta les billets et ils montèrent dans l’avion.
Mais attention, c’est maintenant que le drame qui arriva allait arriver! Il ne restait que 20 minutes sur 25 de leur voyage en avion. Et c’est lorsque la grande aiguille de la montre de Lama Squelette tomba sur le 4 que tout ce déclencha. Ça ce fit aussi vite que l’éclaire. La porte de l’appareil s’ouvrit à la volé et qu’est-ce qui rentra? Une tornade!!! La panique générale! Petit Squelette se leva sur sa chaise et s’écria, de sa petite voix tremblante, car il fallait avouer qu’il avait un peu peur lui aussi :
« Ne vous inquiétez pas, frères et sœurs de cœur! Ce n’est qu’une innoceeeeenargh!!!!!! »
Malheur de malheur! La tornade venait de rentrer dans l’oreille de Petit Squelette! Les filles de Satan, avec leur intelligence hors du commun, devinèrent tout de suite que la tornade bousillait toutes les capacités de Petit Squelette. Elles allèrent prévenir Grand et Lama Squelette mais comme elles allaient le faire, Petit Squelette poussa un cri diabolique, de diable, d’ogre, de vielle sorcière! Un cri à vous faire dresser le poil des jambes! Il sauta comme une bête sauvage sur Grand Squelette et l’abattit à coup de batte de baseball sortit de nulle part! Il le jeta ensuite par la porte grande ouverte avant de se jeté sur Lama Squelette. Ce fut fatal pour le pauvre Lama… Tellement horrible. Les Siamoises avaient caché leur yeux tellement elles avaient peur de recevoir du sang dans leurs magnifiques yeux de biche. Mais pendant qu’elles avaient les yeux cachés, elles ne virent pas Petit Squelette courir comme un guépard vers la cabine du pilote. Il sauta sur le pilote et lui arracha la tête avec les dents. Le sang giclait de partout. Le copilote hurla à mort en voyant son chef se faire tuer de la sorte par un Petit Squelette déchaîné. Ce dernier n’aimait pas le cri du copilote et lui saisit la tête entre ses mains osseuses et… CRAC! Horrible… L’avion tomba par la suite en chute libre et dériva de sa trajectoire à cause d’une autre tornade, la sœur jumelle de celle qui a prit possessions du corps et de l’esprit de Petit Squelette. Et… l’avion finit par s’écraser.
À première vue, aucun des passagers n’avait survécu. Mais, sur l’île déserte et silencieuse sur laquelle ils étaient morts se fit entendre un petit toussotement. Et puis deux. Et à travers la fumée, tel des super-héros, les deux Siamoises avancèrent. Elles avaient survécues mesdames et messieurs!!! Elles étaient en vie!! Mais cette joie dura-t-elle aussi longtemps? Car à peine les filles du diable n’eurent temps de crier leur bonheur, qu’un grognement se fit entendre. Un grognement horrible de monstre tout aussi horrible. Gros, flasque et mou, d’un teint verdâtre, une monstrueuse créature se montrait le bout du nez. Avec sa grosse moustache touffue et son « pinch », elle faisait peur à mourir.
« Qui es-tu? » demanda l’une des deux Siamoises, Marjolie, prenant son courage à deux mains.
« Je suis Fragalate! Je suis le gardien de cette île sacrée!! » déclara-t-il, de sa puissante voix qui fit trembler les deux palmiers qui composaient la grande végétation de l’île.
Le regard de Fragalate fit également trembler les deux jeunes filles de peur. Elles commencèrent à s’éloigner lorsque l’une d’elle s’écria :
« Non! Il ne faut pas se laisser faire!! »
« En fait, se laisser faire serrait la méthode la moins dangereuse pour notre survie. » murmura Émilie, poule-mouillée qu’elle était.
« Voyons ma Émilie! Ne me dis pas que tu as peur de ce gros tas de …»
La poule-mouillée fit signe à l’autre jeune fille de se taire, remarquant l’expression de colère sur le visage de Fragalate.
« Co… comment as-tu osé m’appeler?? » rugit-il, furieux de l’insolence de la jeune fille.
Mais la fille de Satan, contrairement à l’autre, ne se montra pas du tout impressionnée par la fureur de son adversaire.
« Oh… mais elle n’a rien dit, monsieur! Rien dit du tout! » bredouilla la peureuse.
Fragalate se laissa tomber par terre et tourna sur le dos, bavant comme un chien et cira, d’une voix qui résonnait sur l’île déserte :
« FRAGALATE!!! »
Et, il éclata en millier de petits confettis mous et verdâtre. Pendant que Marjolie grimaçait en s’essuyant la joue, alors qu’elle avait reçut de ces confettis sur le visage, les yeux d’Émilie s’agrandirent de bonheur.
« Regarde! Regarde! » s’écria-t-elle, folle de joie.
La deuxième fille de Satan ne comprenait pas l’affolement de la jeune fille et roula des yeux en marmonnant :
« Qu’est-ce qu’il y a? »
Mais elle comprit assez vite lorsqu’elle fut tirer par en avant parce qu’Émilie s’était jeté sur un coffre qui, apparemment, était caché dans le ventre du gros Fragalate.
« Zut de zut! » lança soudainement Émilie, déçue. « C’est fermé à clé ! »
Marjolie leva les yeux au ciel en soupirant.
« Évidement » marmonna-t-elle, entre ses dents.
Puis, la terre se mit à trembler. L’un des énormes palmiers tomba à quelques centimètres des deux Siamoises. Celles-ci furent étonnées de voir le sol s’ouvrir en un immense cratère, prenant la moitié de l’île, et d’y voir sortir une pyramide maya dans toute sa splendeur. Les deux jeunes filles levèrent la tête pour réussirent à mieux voir le dessus de la pyramide en forme d’escalier et, elles purent voir des hommes au dessus. Puis, une tête tomba juste à côté d’elles. Les deux filles poussèrent un cri de peur mais d’autres têtes commençaient à tomber. Elles devaient se pousser d’un bord et de l’autre pour éviter les têtes, ce qui est assez dure lorsque vous êtes collées l’une contre l’autre continuellement. Soudainement, Marjolie s’écria :
« Je crois que la clé est à l’intérieur! »
« Quoi!? » s’écria Émilie, affolée. « On va devoir entrer dans ce… cette… dans ça!! »

~> Elle n'est pas totalement finie... on postera la suite plus tard^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Mizuoshi
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1883
Age : 23
Localisation : C'est si important que sa?
Emploi : Euh...Elève?
Loisirs : Attend, laisse moi réfléchir...
Date d'inscription : 23/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Toi =)
aime(filles,mecs,les deux): En quoi sa te regarde?

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 0:54

Le début est...Zarbi O_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okakura Mizutaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 201
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Ché t'un secret
aime(filles,mecs,les deux): Hé! Hé!

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 0:56

lOol x]

on imagine déjà la face de notre prof lorsqu'elle va lire ça! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Mizuoshi
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1883
Age : 23
Localisation : C'est si important que sa?
Emploi : Euh...Elève?
Loisirs : Attend, laisse moi réfléchir...
Date d'inscription : 23/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Toi =)
aime(filles,mecs,les deux): En quoi sa te regarde?

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 1:01

Parce que vous contez lui faire lire?

x'DD

J'aimerais aussi être la alors! C'est franchement trop bizarre, j'ai compris que la moitié de l'histoire T-T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okakura Mizutaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 201
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Ché t'un secret
aime(filles,mecs,les deux): Hé! Hé!

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 1:02

Bien sûr qu'on va lui faire lire, il faut lui remttre n___________________n

mais dans le document ou elle donnait toute les consignes elle demandait une histoire avec BEAUCOUP d'imagination et plein d'aventure^^ avec nous, elle sera servit^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Mizuoshi
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1883
Age : 23
Localisation : C'est si important que sa?
Emploi : Euh...Elève?
Loisirs : Attend, laisse moi réfléchir...
Date d'inscription : 23/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Toi =)
aime(filles,mecs,les deux): En quoi sa te regarde?

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 1:07

Aaaah

Je comprend mieux!

En fait c'est pas vous qui avez fait sa pour passer le temps, c'est une espèce de Rédac'? (J'sais pas si c'est pareil au Québec >.<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okakura Mizutaki

avatar

Masculin
Nombre de messages : 201
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Ché t'un secret
aime(filles,mecs,les deux): Hé! Hé!

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Dim 28 Oct - 1:17

dans un sens... la prof dit que c'est pour rendre le travail plus intéressant en invantant une histoire x]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Takiwaki
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2693
Age : 24
Localisation : ~**~Dans tes rêves les plus fous~**~
Emploi : ~**~Végétable Professionel~**~
Date d'inscription : 24/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): ¤Qu'est-ce t'en penses??¤
aime(filles,mecs,les deux): ¤Héhé!! Secret!¤

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Lun 5 Nov - 15:47

Allez! Voilà, le travail est fini!!!! (je me suis surpasser dans la présentation 8) sans me vanter (Ken: Trop tard! Amee: grrrrr))

Voici la version finale de la mise en situation du projet de l'île déserte: "Le Naufrage"

Quand tout à commencer…
Dans une ville sombre, sombre, sombre, dont nous garderons l’anonymat, sur une rue sombre, sombre, sombre, dont le nom nous échappe, dans une maison sombre, sombre, sombre, dont l’adresse était le 1323666, vivait trois squelettes : Grand Squelette, Petit Squelette et Lama Squelette, ainsi que deux siamoises, filles de Satan. Une nuit sombre, sombre, sombre, alors que le loup hurlait, que la taupe creusait et que les deux siamoises pensaient à un clown dans leurs têtes, Petit Squelette s’écria joyeusement de sa petite voix suraigüe et irritante :
« Parton à l’aventure, mes chers amis de mon cœur! »
Cette proposition remplie immédiatement de joie les compagnons farfelus de Petit Squelette. Évidement, ils acceptèrent sans hésiter. Lama Squelette était si content et si excité à cette idée qu’il cracha dans la face de tous ses amis adorés. Ceux-ci, par la suite, dansèrent autour d’un feu de joie, sous la pleine lune en compagnie de lutins, farfadets et d’autres créatures fantastique du monde merveilleux et ce, toute la nuit.
Le lendemain matin, après cette nuit de folie, nos amusants héros se réveillèrent avec une gueule de bois d’enfer. Mais maux de tête et vomissement continus ne pouvaient arrêter les joyeux lurons qui firent leur valise en quatrième vitesse et partirent pour l’aéroport. Rendu en ce lieu béni, les Squelettes et les Siamoises devaient se vouer à une dure épreuve : Choisir une destination pour leur palpitante expédition. Ils n’arrivaient vraiment pas à se décider : Les Siamoises voulaient d’un voyage au sud pour y voir de beau gars en maillot, mais les Squelettes voulaient d’un endroit sombre, sombre, sombre, qui pourrait leur rappeler leur habitation habituelle, évitant le dépaysement. Après disputes, cris et pleurs, ils portèrent enfin leur choix sur Chicoutimi. Grand Squelette acheta les billets et ils montèrent dans l’avion.
Mais attention, c’est maintenant que le drame qui arriva allait arriver! Il ne restait que 20 minutes sur 25 de leur voyage en avion. Et c’est lorsque la grande aiguille de la montre de Lama Squelette tomba sur le 4 que tout ce déclencha. Ça ce fit aussi vite que l’éclaire. La porte de l’appareil s’ouvrit à la volé et qu’est-ce qui rentra? Une tornade!!! La panique générale! Petit Squelette se leva sur sa chaise et s’écria, de sa petite voix tremblante, car il fallait avouer qu’il avait un peu peur lui aussi :
« Ne vous inquiétez pas, frères et sœurs de cœur! Ce n’est qu’une innoceeeeenargh!!!!!! »
Malheur de malheur! La tornade venait de rentrer dans l’oreille de Petit Squelette! Les filles de Satan, avec leur intelligence hors du commun, devinèrent tout de suite que la tornade bousillait toutes les capacités de Petit Squelette. Elles allèrent prévenir Grand et Lama Squelette mais comme elles allaient le faire, Petit Squelette poussa un cri diabolique, de diable, d’ogre, de vielle sorcière! Un cri à vous faire dresser le poil des jambes! Il sauta comme une bête sauvage sur Grand Squelette et l’abattit à coup de batte de baseball sortit de nulle part! Il le jeta ensuite par la porte grande ouverte avant de se jeté sur Lama Squelette. Ce fut fatal pour le pauvre Lama… Tellement horrible. Les Siamoises avaient caché leur yeux tellement elles avaient peur de recevoir du sang dans leurs magnifiques yeux de biche. Mais pendant qu’elles avaient les yeux cachés, elles ne virent pas Petit Squelette courir comme un guépard vers la cabine du pilote. Il sauta sur le pilote et lui arracha la tête avec les dents. Le sang giclait de partout. Le copilote hurla à mort en voyant son chef se faire tuer de la sorte par un Petit Squelette déchaîné. Ce dernier n’aimait pas le cri du copilote et lui saisit la tête entre ses mains osseuses et… CRAC! Horrible… L’avion tomba par la suite en chute libre et dériva de sa trajectoire à cause d’une autre tornade, la sœur jumelle de celle qui a prit possessions du corps et de l’esprit de Petit Squelette. Et… l’avion finit par s’écraser.
À première vue, aucun des passagers n’avait survécu. Mais, sur l’île déserte et silencieuse sur laquelle ils étaient morts se fit entendre un petit toussotement. Et puis deux. Et à travers la fumée, tel des super-héros, les deux Siamoises avancèrent. Elles avaient survécues mesdames et messieurs!!! Elles étaient en vie!! Mais cette joie dura-t-elle aussi longtemps? Car à peine les filles du diable n’eurent temps de crier leur bonheur, qu’un grognement se fit entendre. Un grognement horrible de monstre tout aussi horrible. Gros, flasque et mou, d’un teint verdâtre, une monstrueuse créature se montrait le bout du nez. Avec sa grosse moustache touffue et son « pinch », elle faisait peur à mourir.
« Qui es-tu? » demanda l’une des deux Siamoises, Marjolie, prenant son courage à deux mains.
« Je suis Fragalate! Je suis le gardien de cette île sacrée!! » déclara-t-il, de sa puissante voix qui fit trembler les deux palmiers qui composaient la grande végétation de l’île.
Le regard de Fragalate fit également trembler les deux jeunes filles de peur. Elles commencèrent à s’éloigner lorsque l’une d’elle s’écria :
« Non! Il ne faut pas se laisser faire!! »
« En fait, se laisser faire serrait la méthode la moins dangereuse pour notre survie. » murmura Émilie, poule-mouillée qu’elle était.
« Voyons ma Émilie! Ne me dis pas que tu as peur de ce gros tas de …»
La poule-mouillée fit signe à l’autre jeune fille de se taire, remarquant l’expression de colère sur le visage de Fragalate.
« Co… comment as-tu osé m’appeler?? » rugit-il, furieux de l’insolence de la jeune fille.
Mais la fille de Satan, contrairement à l’autre, ne se montra pas du tout impressionnée par la fureur de son adversaire.
« Oh… mais elle n’a rien dit, monsieur! Rien dit du tout! » bredouilla la peureuse.
Fragalate se laissa tomber par terre et tourna sur le dos, bavant comme un chien et cira, d’une voix qui résonnait sur l’île déserte :
« FRAGALATE!!! »
Et, il éclata en millier de petits confettis mous et verdâtre. Pendant que Marjolie grimaçait en s’essuyant la joue, alors qu’elle avait reçut de ces confettis sur le visage, les yeux d’Émilie s’agrandirent de bonheur.
« Regarde! Regarde! » s’écria-t-elle, folle de joie.
La deuxième fille de Satan ne comprenait pas l’affolement de la jeune fille et roula des yeux en marmonnant :
« Qu’est-ce qu’il y a? »
Mais elle comprit assez vite lorsqu’elle fut tirer par en avant parce qu’Émilie s’était jeté sur un coffre qui, apparemment, était caché dans le ventre du gros Fragalate.
« Zut de zut! » lança soudainement Émilie, déçue. « C’est fermé à clé ! »
Marjolie leva les yeux au ciel en soupirant.
« Évidement » marmonna-t-elle, entre ses dents.
Puis, la terre se mit à trembler. L’un des énormes palmiers tomba à quelques centimètres des deux Siamoises. Celles-ci furent étonnées de voir le sol s’ouvrir en un immense cratère, prenant la moitié de l’île, et d’y voir sortir une pyramide maya dans toute sa splendeur. Les deux jeunes filles levèrent la tête pour réussirent à mieux voir le dessus de la pyramide en forme d’escalier et, elles purent voir des hommes au dessus. Puis, une tête tomba juste à côté d’elles. Les deux filles poussèrent un cri de peur mais d’autres têtes commençaient à tomber. Elles devaient se pousser d’un bord et de l’autre pour éviter les têtes, ce qui est assez dure lorsque vous êtes collées l’une contre l’autre continuellement. Soudainement, Marjolie s’écria :
« Je crois que la clé est à l’intérieur! »
« Quoi!? » s’écria Émilie, affolée. « On va devoir entrer dans ce… cette… dans ça!! »
Marjolie soupira et accourut vers la pyramide. À peine rentrée dedans que les deux jeunes filles virent quelque chose brillé au fond. Elles s’approchèrent lentement, inquiète. Entre les mains d’u squelette en décomposition reposait une vieille clé rouillée. Marjolie tendit une main tremblante appartenant à un bras inccconnu trouvé parmi les cadavres de corps humains pourris et attrapait la clé. Mais alors qu’elles faisaient demi-tour pour sortir, la terre se mit à trembler et des briques tombèrent du plafond de la pyramide. Les deux filles de Satan poussèrent un cri d’horreur puis Marjolie se tut d’un coup. Emily tourna la tête vers elle et réalisa que son amie venait de se faire frapper par une brique! Alors Emily devait trouver le moyen de sortir en vit, sans perde la clé, en trainant sa moitié inconsciente! Galère! Mais prenant son courage, chose qu’elle a peut, elle se mit à courir, difficilement, et comme une folle. Mais, elle réussit à arriver sur la plage de l’île sainte et sauve. Et Marjolie se réveilla à tant pour voir la pyramide s’effondrer en tas de poussières. Les deux Siamoises restèrent muettes pendant un long moment, fixant toutes les deux la clé. Cela prit un moment avant qu’elles se jettent sur le coffre et, tremblantes, elles l’ouvrent. Et qu’avait-il à l’intérieur vous nous demanderez? Un magnifique « kit-sur-mesure » de science!!
« Brûlons-les! » proposa Marjolie.
« Mais non! On va faire de l’eau! »

Voilou!!! x]

_________________
    B E C A U S E I L I V E... and not you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ken Takiwaki
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2693
Age : 24
Localisation : ~**~Dans tes rêves les plus fous~**~
Emploi : ~**~Végétable Professionel~**~
Date d'inscription : 24/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): ¤Qu'est-ce t'en penses??¤
aime(filles,mecs,les deux): ¤Héhé!! Secret!¤

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Mar 25 Déc - 23:02

Tout ce que je veux pour Noël



Noël approchait à grand pas. Dans deux jours, la famille viendrait, les cadeaux s'ouvriraient, la bouffe se ferait manger... Mais pourtant, Olivia n'était pas excitée à cette fête comme elle l'avait toujours été. La dernière journée d'école avait eut lieu et elle était sur le trajet du retour, observant le payasage blanc qui se montrait sous ses yeux, à travers la vitre de l'autobus. Perdue dans ses pensées, elle n'écoutait qu'à peine sa meilleure amie, Jenny, lui raconter tout ce qu'elle avait demander pour Noël. L'année précédante, Olivia aurait participer avec enthousiaste à la conversation mais cette année, la jeune fille ne voulait rien. Aucune sucrerie, aucun vêtement, et iPod et téléphones n'auraient fait le bonheur de la jeune fille. Les sucreries n'existent-elles plus après les avoir mangé? Les vêtements, elle pouvait toujours s'en procurer au fil de l'année. Les iPod et les téléphones finissent toujours par se briser. Non, la seule chose que voulait, c'était pour tout le temps.

La seule chose qu'elle voulait, c'était LUI!

Lui avec ses cheveux bruns, avec ses yeux chocolats qui la regardait avec cette amitié de 10 ans. Lui avec son gros orgueuil de gars, avec ses blagues stupides, avec sa personalité sarcastique. Lui qui parfois agit comme un vrai donut. Lui, son meilleur ami.

Olivia l'a bien écrit au Père Noël ce qu'elle souhaitait. Pour rigoler, ses amies et elle avaient tous écrit une lettre au Père Noël et l'avaient postés.

Cher Père Noël,

tout ce que je veux pour Noël cette année, c'est Carl Turcotte.

Olivia


N'est-ce pas simple?

Lorsque Olivia rentra chez elle ce soir là, elle y trouva ses frères cadets à fouiller dans les cadeaux déjà mit sous le sapin décoré. Ils appellèrent Olivia pour qu'elle vienne les rejoindre, mais celle-ci monta aussitôt dans sa chambre, la mine basse. Elle se laissa lourdement tomber sur son lit, pirant silencieusement qu'elle aurait ce qu'elle voulait.

***


Le matin du 24 décembre, Olivia fit la grâce matinée, n'étant pas prête tout de suite à se lever. Elle savait que sa grand-mère était déjà arrivée, l'entendant se plaindre sur la minable accueuil de sa famille. Bientôt, cousins et cousines rejoindront les festivités. Olivia soupira et s'enfonça la tête dans son oreiller. Puis, elle entendit la porte de sa chambre s'ouvrire. Sûrement sa mère qui vennait lui dire de descendre saluer sa grand-mère. La personne qui entra s'assit sur le bord du lit et se mit à caresser, en de lents gestes, les cheveux d'Olivia.

"Bon matin" chuchota la personne.
"Bon matin" répondit Olivia en grognant.

Elle releva la tête et son regard croisa les beaux yeux chocolats de Carl. Elle le regarda de haut en bas. Il faisait fier allure dans son ensemble noir. C'était bien la première fois en 10 ans qu'Olivia le voyait avec une cravate. Elle se redressa d'un coup, un peu gênée tout de même de la façon médiocre dont elle était présentable: ses cheveux bruns en bagailles dans une queue de cheval sur le bord de se défaire, les yeux encore crottés de sommeil, son vieux pyjama de Noël rouge... Et en le regardant, Olivia remarqua une enveloppe ouverte que tennait Carl entre ses doigts. Elle y recconu son écriture sur le dessus: c'était la lettre qu'elle avait envoyé au Père Noël! Comment il l'avait eut, Olivia ne pourrait vour le dire. Et réalisant que Carl avait put la lire, Olivia baissa la tête, rouge de honte.

"Qu'est-ce que tu fais ici?" lui demanda-t-elle d'une petite voix.
"Ça" répondit simplement Carl avant de prendre le visage de la jeune fille et de déposer ses lèvres contre les siennes.

Finalement, Olivia l'eut son "Joyeux Noël".

_________________
    B E C A U S E I L I V E... and not you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Mizuoshi
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1883
Age : 23
Localisation : C'est si important que sa?
Emploi : Euh...Elève?
Loisirs : Attend, laisse moi réfléchir...
Date d'inscription : 23/06/2007

Feuille de personnage
Amoureux(euse): Toi =)
aime(filles,mecs,les deux): En quoi sa te regarde?

MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   Jeu 27 Déc - 23:03

Bien délirant ce joyeux Noël^^

Rappelle d'écrire aussi une lettre l'année prochaine, mais c'est pas sur que la personne concerné la trouve^^ M'enfin..Elle a bien d'la chance Olivia^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueil de Kenette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueil de Kenette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit recueil d'impasses et de chemins tordus
» Recueil de prières aristotéliciennes
» [AJOUTE] Recueil de contes, légendes et fables du Lyonnais-Dauphiné
» recueil de scénarios
» recueil "BEST OF"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kawai-School :: Hors-jeu :: Flood :: vos petits coins-
Sauter vers: